Notre histoire

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat, association fondée en janvier 1992, est issu de la volonté commune de plusieurs grands acteurs du secteur bâtiment/habitat, publics et privés (ANAH, Ministère du Logement, Fédération Française du Bâtiment, Industriels Saint-Gobain, Lafarge…).  L’objet du Club étant de pouvoir mesurer, comprendre et agir sur le marché de la rénovation de l’habitat.

A l’époque de sa création, début des années 90, à l’issue d’une période de reconstruction massive du tissu résidentiel français marquant les « 30 Glorieuses » et ayant privilégié la densification des constructions neuves et l’urbanisation, il devenait nécessaire de raisonner en termes d’amélioration de la performance du bâti, du confort et de la qualité de vie des habitants tant pour la construction neuve que pour l’existant.

Depuis sa création le CAH n’a ainsi cessé d’œuvrer dans le sens de son objectif premier ; dynamiser et optimiser les travaux de l’amélioration de l’habitat grâce à l’action conjointe d’acteurs privées et d’organismes publics.

Au fil des années et au rythme des politiques de l’habitat, portés par les évolutions sociales et environnementales, le Club a enrichi son tour de table en y associant les compétences et expertises de nombreux intervenants professionnels et institutionnels.

Notre association regroupe à présent plus de 65 membres, tous concernés par le progrès de l’habitat et partageant la motivation de pouvoir identifier les leviers permettant d’activer positivement ce marché en y privilégiant la place de l’humain.

A présent, dans un contexte de mutation sociétal, le Club souhaite se donner une plus large perspective de vue afin de renforcer son positionnement et son rayonnement, tout en conservant sa neutralité.

Pour cela, le Club peut s’appuyer sur ses trois orientations d’études et actions prioritaires constituant sa feuille de route et légitimant son image afin de pouvoir être référent en tant que :

  • Observatoire analytique du marché de la rénovation de l’habitat au plan national, en appui sur ses différents outils d’étude quantitatifs et qualitatifs (Baromètre, enquête IPSOS, analyse statistique,…)
  • Laboratoire territorial de la rénovation de l’habitat au bénéfice de la dynamique du marché et des acteurs locaux par ses démarches expérimentales et méthodologiques.
  • Think Tank sociétal, en mesure de comprendre et interpréter les mécanismes comportementaux des habitants, en tant que « consom’acteurs » et leurs attentes en matière d’évolutions de leur espace de vie actuel et futur.       

Par ailleurs la gouvernance du Club agit en étroite coopération avec les représentants des Ministères (Membres statutaires de droit du CAH) pour contribuer aux programmes publics de rénovation et amélioration du parc des logements existants ANAH, ADEME, PUCA, CSTB, DHUP, DGEC, CGDD, Plan Bâtiment Durable…

Défiler vers le haut