Club de l'amelioration de l'habitat
| Colloques | Les rencontres du cah : la mutation démographique un enjeu de société et un marché pour l'amélioration de l'habitat | imprimerImprimer cette page

Les rencontres du CAH : La mutation démographique un enjeu de société et un marché pour l'amélioration de l'Habitat

Le 09 avril 2013, de 16h30 à 19h30 ont eu lieu les rencontres du Club de l’Amélioration de l’Habitat à l’Amphithéâtre de la Fédération Française du Bâtiment, 7/9 rue La Pérouse 75016 PARIS, sur invitation de l’OGBTP.

Plus de 130 personnes été réunies pour ces rencontres qui ont été l’occasion de présenter les travaux menés par le groupe de travail du CAH sur la thématique de l’adaptation des logements au handicap et au vieillissement.

La population française vieillit et cette évolution démographique va s’accélérer dans les prochaines années.

Cela constitue un enjeu important qui nous oblige à adapter notre environnement (urbanisme, transports, logements), en privilégiant le maintien à domicile des personnes âgées : c’est la préférence des familles et c’est l’option la plus économique pour elles et pour la collectivité.

Une étude conduite en 2011 et 2012 par le Club de l’Amélioration de l’Habitat sur les pratiques des professionnels de la réhabilitation des bâtiments en accessibilité révèle l’existence d’un marché émergent initié par les collectivités locales et des professionnels motivés.

Il s’agit le plus souvent d’adapter des logements dans l’urgence après un accident domestique et une hospitalisation.

Ne devrait-on pas anticiper, et agir de façon préventive, pour réduire le trop grand nombre d’accidents domestiques de personnes âgées dans les logements ? Doit-on et peut-on anticiper l’adaptation des logements à la perte d’autonomie ? L’étude menée par le Club de l’Amélioration de l’Habitat révèle que le frein principal à la réalisation de travaux est d’ordre psychosociologique : personne ne s’imagine vieillir et perdre son autonomie.

Dans une moindre mesure, les équipements proposés sur le marché font trop penser à l’hôpital, ce qui dissuade les jeunes seniors.

Ne faudrait-il pas communiquer et sensibiliser nos concitoyens sur la nécessité d’adapter le logement de sa retraite le plus tôt possible ?

Ne faudrait-il pas penser à ces travaux d’adaptation à l’occasion de travaux de rénovation, décoration, ou d’amélioration énergétique d’un logement ? On ne rénove pas deux fois…

De nombreux acteurs de l’amélioration de l’habitat sont venus en débattre le 9 avril 2013 : collectivités locales, gériatres, architectes, ingénieurs, certificateurs, entreprises du bâtiment, industriels, caisses de retraite et d’assurance vieillesse ainsi que les pouvoirs publics  représentés par l’Agence Nationale de l’Habitat et la Délégation Ministérielle à l’Accessibilité.

Les débats ont été clôturés par Roger MAQUAIRE, Président du Club de l’Amélioration de l’Habitat, invitant les professionnels à davantage de créativité et de synergie et sollicitant les pouvoirs publics pour engager une politique volontariste à la hauteur de cet enjeu.

En conclusion, Madame Michèle DELAUNAY ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie a donné sa vision et ses propositions pour cette cause nationale.

 Télécharger la synthèse de la rencontre

Les rencontres du Club de l'Amélioration de l'Habitat sur le thème "La mutation démographique : un enjeu de société et un marché pour l'amélioration de l'habitat ont réuni plus de 130 personnes à l'amphithéatre de la fédération francaise du batiment.

Programme des Rencontres

 Télécharger le programme détaillé

 

Tout le dossier participant

 La liste des participants

 Les conclusions de l'étude du CAH

 La fiche de présentation des travaux du CAH

 Les membres du CAH

Plan du siteMentions légales

    Création et réalisation AXEL Client.com