Observatoire2018-12-13T11:51:44+00:00

Premier outil permettant d’apprécier l’évolution de l’activité en entretien-rénovation du logement, il a été mis en place en 1997 à l’initiative du Club de l’Amélioration de l’Habitat, du Ministère de l’Equipement et de l’ANAH.

Enquête trimestrielle menée auprès d’un panel de 1 070 entreprises, le baromètre permet de suivre l’évolution de l’activité en fonction des régions, du type d’entreprises et du type de travaux (gros œuvre, second œuvre).

Consulter BOREAL

Une compilation d’indicateurs issus de sources variées qui permet :

  • d’appréhender l’évolution de l’activité récente du marché, en valeur et/ou en volume, ainsi que les perspectives d’activité des entreprises en fonction :
    • de la taille des entreprises,
    • des différents corps de métiers
    • des régions
  • de resituer l’activité récente et les perspectives du marché de l’entretien-amélioration par rapport à la construction neuve
  • d’effectuer des zooms sur l’évolution des ventes de certains produits
  • d’apprécier les mouvements de prix.
Consulter le Bulletin de Conjoncture

Le travail conduit dans le cadre de cette étude s’inscrit dans la démarche du CAH de construire un « Observatoire National et Régional de la Rénovation de l’Habitat en France ».

Il a pour objectif de définir le périmètre et d’évaluer le montant du marché des travaux dans l’habitat en France.

Le CAH a demandé au Cabinet BIIS de réaliser un chiffrage global en lien avec la comptabilité nationale et susceptible de constituer un référentiel commun aux industriels, aux organisations professionnelles ainsi qu’aux pouvoirs publics.

2016, le cabinet BIIS a réalisé une évaluation structurée des montants du marché de la rénovation de l’habitat en France. Cette première recherche basée principalement sur le compte satellite du logement (CSL) a permis d’évaluer le marché pour les années 2013 et 2014 (comme le permettait le CSL) ;

Ce travail a fait l’objet d’un exposé méthodologique au CAH, aboutissant à la mise en place d’un ‘consensus’ entre différents acteurs du secteur de la construction.

Les résultats 2017 sont consultables ici